6/03 – 17/03/2024

vernissage le 8 mars à partir de 18h 30

21 rue Boyer-Barret, 75014 Paris

galerie ouverte du mercredi au dimanche de 14 h à 19 h.

galerie Coin de ciel

La Galerie – atelier Coin de ciel propose des expositions en binôme ou collectives ainsi que des ateliers divers.

présentation de l’exposition

Exposition Photo de rue s’inscrit dans le cadre du mois de la photographie.
C’est une exposition collective réunissant sept artistes, ils s’emparent du thème urbain et à l’interprètent à leur manière.

sub-urbaine


J »ai conçu une série de travaux mêlant plusieurs techniques. Ses photographies se transforment ici en petits objets quasi précieux aux apparences des boîtes à secrets.

Sub-urbaine… dans cette série de travaux on devine une belle dualité. Y cohabitent l’amour et la détestation de la grande ville où je vis et travaille, la joie et la surprise d’une image captée au détour d’un carrefour, les recoins secrets voire mystiques, la pesanteur des lieux abandonnés, l’angoisse d’y perdre son identité.

Ces travaux photographiques se situent en ville, en extérieur et en intérieur; où qu’elle ne soit, je recrée un espace particulier et clos, un espace «intérieur».

Je travaille autour de la mémoire et de son effacement. Ainsi je ré photographie plusieurs fois le même motif, à des années d’intervalle. Telle une personne en perte de repères, je documente systématiquement les lieux de mon passage. mais ce n’est pas la photo réaliste qui m’intéresse , c’est l’esprit du lieu, le moment m, la sensation immédiate. Très souvent je me mets en scène, en pause longue, à travers des séries de travaux quasi identiques, dont j’ai a pu tirer quelques vidéos. Mon corps transparent s’efface avant de dire un mot…

Pourtant quelquefois le souvenir documenté est inventé voire faux, comme peut l’être votre souvenir perdu raconté par quelqu’un de votre entourage, là où l’histoire racontée ne prend corps qu’à travers l’association d’images, de dessins ou d’objets, des mots… Quelques textes courts, tel le murmure d’un haïkou, accompagnent les travaux exposés.

Le cheminement que je trace est comme un passage du rêve à l’éveil, puis à un autre rêve. La recherche poétique d’un feu follet en cavale fait partie intégrante de mon travail d’artiste.

Pin It on Pinterest

Share This