Une vidéo accompagnant un projet d’exposition. Espèces en voie de disparition.

Représenter un corps en mouvement, mu par la danse, imaginer une musique qui, littéralement, prendrait place dans l’image et vice versa jusqu’au au point de non retour. Issue de la série précédente – la disparition des espèces, la métamorphose (en insecte) s’impose comme solution à la catastrophe imminente. La métamorphose revient comme «forme dansée». Le spectateur vit une expérience sensorielle. Tel un rite d’initiation.

un projet à 4 mains avec David Block, musicien compositeur

David Block, musicien compositeur reconnu dans le milieu de la danse contemporaine. Sa mission : «la sonorisation des arts visuels».

David Block nous parle de son oeuvre
«Le son se transmet par les vibrations des molécules d’air. Le rôle de ma musique est de faire danser ces molécules autour des danseurs. La matérialité des corps fusionne avec l’immatérialité de l’ambiance du lieu pour aboutir à un ensemble cohérent.
Un artiste plasticien crée une installation en harmonie avec l’atmosphère de l’espace de l’installation. Le musicien qui accompagne la danse influe sur l’ambiance et l’esprit du lieu afin qu’il soit en harmonie avec la danse. Ainsi le public qui vit l’expérience éprouve des émotions diverses, fortes parfois, certaines étant induites par ce qu’il voit ou entend, d’autres resurgissant de sa mémoire ou de son inconscient ».

extrait de la vidéo…

le site de David Block

un album dédié au projet
facebook
youtube

Pin It on Pinterest

Share This