pas de titre …

j’ai découvert ainsi quelques textes écrits tard la nuit écrits sans plume avec une arrière pensée qui m’échappe totalement en état de veille je me découvre ? je me cache derrière plutôt oui c’est ça un manque mais alors total de syntaxe je me hais...

enfermée ….

c’est comme dans un ascenseur regarde j’étais enfermée là dans cette boîte le temps s’arrêtait le cœur s’arrêtait et il m’a dit … le nom de ses yeux sombres le nom de ses mains le thème astral n’a pas eu lieu guérie aguerrie...

autre train …

paysages de train éternel recommencement monter descendre et vu que je ne serai jamais grande … non jamais tu ne seras depuis elle essaye d’être octobre 2015

insomniaque …

je n’arrive pas à dormir non je n’ai pas bu de café j’en ai juste parlé sur cet échiquier … tu es belle et moi je regarde les vies assises là leurs jambes lourdes de veines vaines grêles leurs cous inclinés vers le côté là où un jour...

cadrages …

non je ne reparlerai pas de moi pas à ma place je suis décadrée tu m’as vue je cherche la porte je porte cet œil double ce ciel trouble ce trouble oublie-moi emmêlée cordons ombilicaux pendue aux lèvres muettes livides je ne suis pas pa pa apte à te concevoir...

Pin It on Pinterest