double vie …

que le temps accellère pour que ce soit fini dommage si précieux et perdu ce temps qui est le mien que ma volonté soit faite vade retro les moments avec toi le temps peut s’arrêter non ralentir non ne pas passer aussi vite s’il te plait … passe ton chemin oublie...

dans ma cage …

je n’ai pas de chez moi tu sais je tourne en carré dans la cage de mon pilulier et la nausée aura raison de mes choix des couleurs je ne t’aimerai qu’en noir et blanc je n’ai pas de chez moi tu sais tu le savais tu t’en doutais je me suis...

pas de titre …

j’ai découvert ainsi quelques textes écrits tard la nuit écrits sans plume avec une arrière pensée qui m’échappe totalement en état de veille je me découvre ? je me cache derrière plutôt oui c’est ça un manque mais alors total de syntaxe je me hais...

regards …

j’ai vu tu m’as suivie mais qui voudrait encore être de l’autre le reflet (et) fidèle ? complétudes juin 2015

vital …

la journée c’est quand est vital d’écrire quelques lignes sur la nuit … tu es vital le retour c’est quand partir a été en larmes la vraie question c’est quand soudain le rideau se lève sur ton silence octobre 2015 – janvier...

Pin It on Pinterest