je suis Charlie © kOLya San    biennale 2015 © kOLya San

la disparition de kOLya …

Affectée par le départ si brusque de mon coéquipier artistique kOLya San, j’ai décidé de lui rendre hommage en joignant ses photos à mes travaux … il aurait tant aimé participer à la Biennale, il me l’a dit. Avec l’aide de Jacques, de Jicé et quelques autres amis, j’ai pu réunir quelques-uns de travaux de Kolya, écrire un texte sur lui … Je  mets en situation ses photos avec mes estampes, dessin et monotypes. j’ai confiance, forcement nous allons bien ensemble … m^ême si …

mon texte sur kOLya (2016) :

kOLya San est photographe. Sa spécialité – l’autoportrait. Sa particularité – ce rapport au miroir où à partir d’un simple reflet l’Autre naît et prend vie. Sa force – des propositions picturales sans cesse renouvelées qui rendent son visage, ses gestes, ses mimiques universelles.
kOLya travaille souvent avec un accessoire, un espace … il travaille à partir d’une pulsion, qu’il saisit sans l’immobiliser le temps d’une pose. L’usage de l’accessoire ne mène jamais son œuvre vers l’anecdotique. Une grande poésie s’en dégage tandis que dans la tête du spectateur défilent les références – cinéma, photographie mais aussi le Butô, le Japon, la littérature, les œuvres picturales anciennes ou contemporaines …
kOLya rencontre le monde qui l’entoure, l’avale, le digère ou non – le Nikon signe … saigne, raconte.
Les espaces que kOLya habite, tantôt clos tantôt ouverts se chargent à son seul passage d’un aura particulier. Angles morts, angles durs, murs ou mers, ou bois immenses … partout le photographe mettra en scène son personnage qu’avec plaisir nous retrouverons dans tous ses états – qui sont aussi les nôtres.Magda Moraczewska 2016

avec kOLya

Avec kOLya nous travaillions depuis trois ans et demi en tandem, en dialogue, en écho… Très unis, très indépendants, nous nous apportions soutien, encouragements et … critique, bref – un regard réciproquement  attentif et artistiquement porteur, un regard qui fait grandir …
On nous voyait partout, sur Facebook nous étions un des tandems les plus connus du coin … Ensemble nous allions aux vernissages, expositions, pour nouer des contacts et échanger avec d’autres artistes, en vue d’expos, portraits. kOLya a crée une galerie de portraits d’artistes, je l’ai imité un peu en proposant des portraits dessinés …
Nous avons exposé ensemble plusieurs fois, et réalisé de nombreuses photos à deux, racontant peut être une histoire commune, particulière mais toujours à ouverture universelle …

sans kOLya …

Continuer à travailler sans .. pour le moment tous les matins nous tous animons son profil facebook, ressortant des photos, des souvenirs, écrivant des textes … pour le moment je n’ai pas vraiement travaillé mis à part continuer mes tirages pour la Biennale … un travail déjà commencé. Mais je tiens à garder sa présence auprès de moi … je ne sais pas encore comment. Je trouverai.

voici le lien vers le blog de kOLya…
sa Galerie d’Artistes Project
vers ma page sur le site de la Biennale … sur laquelle j’en parle …

© Dominique Martigne

© kOLya San et Magda Moraczewska

© kOLya San et Magda Moraczewska

  

Pin It on Pinterest

Share This