disparition des espèces

Dans cette série de photographies (2018-2019), des images à peine révélées se fondent et basculent aussitôt vers l’illisible. Et chaque image est comme une esquisse, la forme ne fait que passer (littéralement en courant) elle s’efface juste avant d’avoir tout dit.
Magda a travaillé autour de la disparition des espèces, y incluant l’humain.
L’ intérêt de l’artiste pour la biologie ne date pas de hier. À l’inverse du zoomorphisme, dans cette série des photos, c’est une silhouette, une figure humaine à l’état d’ombre qui se débat devant un mur, une porte fermé ou une vitre et qui symbolise l’animal. Tout animal. Toute espèce confondue.
Inquiétant vous avez dit ? (…)
Propos I. F., (extraits)

Pin It on Pinterest

Share This