au debut

2013 – Gravures/monotypes – il s’agissait de faire apparaître des visages, mais encore flous et comme indécis quant à leur identité ou sexe. Grâce à la superposition et des dédoublements des planches de cuivre, les images se brouillent, comme des photos « bougées ».

Pin It on Pinterest

Share This