et tu as vu
mon dos
seul le ventre
était
nu

au loin regarde
où ça ?
demain ?

la peau est une fleur
à fleur
la tête tourne
à cent à l’heure
et
mes pensées
sont restées
dans ton armoire
en bois
en toi

la peau
une fleur
à fleur
j’ôte mes peaux
insensibles

vision furtive fugitive
non
ce n’était … ou peut être que
si ?
rêver ?

bien qu’immobile
doublement
rapide
le souffle
qu’attendre
d’une feuille
de vigne …

et je pourrais peut être
écrire tout ça
dessiner tout ça
murmurer
en toi

mais tu as vu mon dos
et seuls
mes yeux
étaient nus
sous silence
des lunettes

Pin It on Pinterest

Share This