ascenseur nuit …

le processus est enclenché je vais bientôt me retrouver … angoisse tu m’as parlé deux trois mots bonjour … ça va … il n’y a pas de lumière dans le couloir mais prenons l’ascenseur … viens tes paroles étaient tellement...

le vide …

ça m’a traversé lorsque ce vide s’étend et quitte la noisette du cœur enfuie sous le sein s’étend le vide s’éteint la lumière ça m’a traversé … ça m’a traversé être ne plus … et le « jamais » sans regret possible et la...

dans ma cage …

je n’ai pas de chez moi tu sais je tourne en carré dans la cage de mon pilulier et la nausée aura raison de mes choix des couleurs je ne t’aimerai qu’en noir et blanc je n’ai pas de chez moi tu sais tu le savais tu t’en doutais je me suis...

je ramasserai mes mots …

tu es un dos c’est comme un mur j’aimais tant tes yeux je les aime encore tu partiras mais pas comme ça pas en restant là inaccessible soudain autre ou si moi je partais en regardant l’heure vite vite je ramasserai mes mots mes cliques les claques...

Pin It on Pinterest